Accueil Politique Convalescence d’Ali Bongo: Le rassemblement des Bwitistes ‘’Nganga Missoko’’ dans le’’...

Convalescence d’Ali Bongo: Le rassemblement des Bwitistes ‘’Nganga Missoko’’ dans le’’ mangement’’

PARTAGER
Photo montage d'une scène de bwiti en dessous une image d'Ali Bongo/©DR.

La convalescence d’Ali Bongo, semble intéresser plusieurs organisations et autres associations traditionnelles. C’est en tous cas, ce qui ressort de la demande d’aide que le rassemblement des Bwitistes ‘’Nganga Missoko’’ a adressé au Ministre d’Etat, du Budget et des comptes publiques, le 8 décembre dernier, en vue de la grande veillée Bwiti, qu’il compte organiser à Libreville.  

Suite à l’Etat de santé du chef de l’Etat, Ali Bongo, qui poursuit sa convalescence loin de sa famille et de son peuple  au Maroc, le rassemblement  des Bwitistes ‘’Nganga Missoko’’, est allé  solliciter l’aide du ministre d’Etat, du Budget et des comptes publiques,  pour une assistance matérielle et financière. « Nous avons l’honneur de venir très respectueusement auprès de votre haute personnalité, sollicité de vous d’être notre sponsor  à la grande  viellée Bwiti que nous organisons, le vendredi  21 et samedi 22 /12/2018 sis au grand panneau du PK5 à partir de 20h », précise la lettre.

Un nouvel évènement dont l’objectif principal semble être, la recherche de quelques billets de banques pour se remplir les poches. Comme les confessions religieuses qui organisent tous azimuts des messes et autres cérémonies, pour le rétablissement du chef de l’Etat, les associations traditionnelles entrent aussi en danse Triste réalité, doit-on monnayer une prière d’intercession d’un malade ? Peut-être que les Catholiques seront mieux placés pour répondre à cette  interrogation surtout que ce mode opératoire appelé  ’’indulgences’’ serait l’une des principales raisons de la principale scission dans l’histoire  de cette église  avec la naissance du Protestantisme, qui estimait à l’époque que  les Ministres de Dieu,  ne devaient pas conditionner le versement de l’argent contre une demande de prière adressée à Dieu. Une pratique même décriée qui continue de gagner du terrain aujourd’hui cette fois-ci avec les ‘’Animistes’’  du Rassemblement  des Bwitistes ‘’Nganga Missoko’’ qui veulent aussi saisir la balle au bond en  profitant  de l’état de santé critique du Président de la République Gabonaise pour tenter de résoudre tous  leurs problèmes.

                                                           

PARTAGER