Accueil Politique CLR : comment financer le parti ?

CLR : comment financer le parti ?

PARTAGER
©DR

La question a été au centre des débats lors d’une rencontre des cadres et militants  de cette formation politique que dirige désormais Nicole Asselé en fin de semaine dernière. Objectif, rendre le cercle des libéraux réformateurs plus dynamique  et présent sur le terrain.

Qui veut aller loin, ménage sa monture. Nicole Assélé semble avoir fait sienne cet adage bien connu. Nouvellement élue déléguée générale de cette formation politique, lors de son premier congrès extraordinaire, qui marquait aussi les 25ans d’existence de cette chapelle politique, c’est dans cet optique, qu’elle a réuni les cadres et autres militants du CLR, pour discuter des questions de financement.

Il faut dire que l’ambition de la nouvelle direction du parti, est de rendre plus compétitif et plus dynamique le Cercle des libéraux réformateurs. Ainsi, dans le cadre des échanges, il en ressort une ‘’nouvelle grille des obligations financières’’ des membres de la direction du parti.

Il est à signaler que jusqu’ à ce jour, les principales sources de financement de cette formation politique viennent des cotisations de ses membres et autres  dons.

Pourquoi un accent particulier sur la question des financements ? Les nouveaux patrons du CLR entendent renforcer les ressources de ce parti, afin de lui permettre d’être plus présent auprès des populations.

Une manière pour le CLR, de mieux préparer les futures échéances électorales.

Gageons simplement que cette nouvelle dynamique impulsée par Nicole Asselé soit adhérée par les militants.

Lucka-Martial

PARTAGER