Accueil Politique CGE /commission départementale électorale du Haut Como (Medouneu) : comme une odeur...

CGE /commission départementale électorale du Haut Como (Medouneu) : comme une odeur de magouille

PARTAGER
DR.

C’est le comble de l’incohérence qui prévaut à la commission départementale électorale du Haut Como à Medouneu, dans la province du Woleu Ntem, où le rapporteur de l’opposition dont le nom est sorti tout droit du centre gabonais des élections et confirmé dans l’Union, a été changé sans aucune autre forme de procès.

 On  sait trop comment le nom du rapporteur de l’opposition nommé par le centre gabonais des élections a été changé par un autre à la commission départementale électorale du Haut Como (Medouneu), mais cette situation inquiète au plus haut niveau les candidats de l’opposition. Car comme l’indiquent nos sources, c’est bien Martin Obiang Oyeghe, qui avait été nommé par le CGE comme rapporteur de l’opposition à la commission départementale électorale du Haut Como. D’ailleurs, c’est bien son nom qui figure également dans la composition du bureau de cette commission dans le quotidien l’union.

Seulement, on ne sait pas par quel coup de baguette magique, c’est désormais le nom d’un  certain  Norbert Nkoghe qui figurerait  comme rapporteur de l’opposition. Toute chose qui ne rassure pas les potentiels candidats du Haut Como. Car selon eux, toute cette magouille a été orchestrée par certains membres influents du CGE et un candidat, dit-on, proche de la vice présidente du CGE, par ailleurs militante du parti Les Démocrates.

Une incohérence, d’autant plus que le nom de Norbert Nkoghe n’existe pas au centre gabonais des élections.

Ayant eu vent de cette supercherie un recours a déposé au CGE. 

PARTAGER