Accueil Politique Centre Gabonais des Élections : Bibalou est officiellement patron des élections...

Centre Gabonais des Élections : Bibalou est officiellement patron des élections au Gabon

PARTAGER
DR.

Ce mercredi 02 mai, le tout nouveau bureau du Centre Gabonais des Élections que conduit Moise Bibalou Koumba, a officiellement pris ses fonctions, après avoir prêté serment devant les juges de la Cour Constitutionnelle.

  Depuis hier, René Abeghe Ella n’est plus le patron des élections au Gabon. Celui qui  a durant 10ans occupé le poste de président de la CENAP, a officiellement laissé la place à Moise Bibalou Koumba, qui a désormais la responsabilité d’organiser les élections au Gabon.

Elu par la commission spéciale, le tout premier bureau du Centre Gabonais des élections qui a remplacé la CENAP, a pris ses fonctions hier en début d’après midi, du mercredi 02 mai. Cette passation de charge a eu lieu juste après la prestation des membres du CGE devant les juges de la Cour Constitutionnelle.

A la Cour Constitutionnelle, l’équipe dirigée par Moise Bibalou Koumba a juré accomplir ses missions et devoirs avec rigueur et impartialité.   . «Je jure d’accomplir le devoir de ma charge avec probité et impartialité, de respecter et de faire respecter la loi électorale, le suffrage universel, la démocratie pluraliste et de m’astreindre au secret des délibérations auxquelles j’aurai pris part dans l’exercice de mes fonctions, je le jure»..

Une prestation de serment qui a donné l’occasion à la présidente de la Haute Cour, Marie Madeleine Mborantsuo, de revenir sur la création de cet organisme qui organise les élections au Gabon depuis 90, après les Accords de Paris. Tour à tour,  l’institution a eu pour appellation, la CNE (commission nationale électorale), puis commission nationale autonome et permanente (CENAP), et aujourd’hui (CGE) Centre Gabonais des élections, depuis la fin du dialogue politique organisé à Angondjé. Sauf jusque-là, malgré tous ces changements de nom, les élections ont toujours été mal organisées.  

Notons que juste après cette prestation de serment, le bureau a pris ses fonctions après la passation de charge qui a eu lieu à la cité de la Démocratie, où se trouve son  siège social, en présence du ministre de l’intérieur et toute l’équipe sortante.

Le CGE va-t-il apporter les changements souhaités au.niveau de l’organisation des Élections? Wait and see.

PARTAGER