Bruits de démissions à Démocratie Nouvelle

Bruits de démissions à Démocratie Nouvelle

374
0
PARTAGER

Le cordon ombilical entre plusieurs membres de ‘’Démocratie Nouvelle’’ et ce parti que dirige Ndémozo’o Obiang,  pourrait se couper définitivement. En croire certaines informations, les vices présidents et certains secrétaires nationaux pourraient claquer la porte du parti.

En plus des quatre vices présidents de ce parti, dont Radegonde Djéno, Philibert Azemdbé, Pr Joseph John Nambo et Ndoungou ékanbo. D’autres  personnalités du parti, notamment les secrétaires nationaux pourraient également claquer la porte.

Sauf changement de dernière minutes, cette vague de démissions pourrait avoir lieu cette fin de semaine, à la chambre de commerce de Libreville, en croire une sûre proche des dissidents

Il faut  surtout dire qu’entre les vices présidents élus au congrès d’avril dernier et le président de cette formation politique, élu également lors de ces assises, le courant n’était plus au beau fixe. Surtout depuis que le dernier cité a décidé de répondre favorablement au dialoguer  proposé par Ali Bongo. Quand eux, ils ont  décidé de continué de soutenir le combat politique que mène Jean Ping.  Estimant que, c’est lui qui avait été élu par le peuple.

D’ailleurs pour bien manifester leur colère, ils ne prenaient plus part à aucune activité  du parti. Toute chose qui a poussé à l’occasion d’un conseil national, tenu le mardi dernier au siège de Démocratie Nouvelle le premier responsable du parti à les démettre de leurs fonctions, de vices présidents, au profit des personnalités du parti réputé proche du président Ndemezo’o Obiang.

La sortie que pourraient faire les quatre vices présidents et certains secrétaire nationaux ce vendredi 15 décembre, n’est pas pour arranger choses au sein de cette formation politique réputée proche de l’opposition. Lequel parti avait suscité de l’espoir chez plusieurs de ses militants en avril dernier, à l’occasion de son premier congrès.

     Serge Du Palvier

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE