Billie By Nzé, le pyromane qui crie au feu

Billie By Nzé, le pyromane qui crie au feu

142
0
PARTAGER
Alain Claude Billie- Bie Nze, ministre de la communication

Comme il fallait s’y attendre, le Porte parole du candidat Ali Bongo à l’élection présidentielle, a fait ce qu’il sait faire le mieux. Parler et raconter des balivernes. C’est ainsi qu’il continue à donner son champion vainqueur, tout en criant à la fraude. Lorsque des tenants du pouvoir crient à la fraude, c’est qu’ils reconnaissent leur défaite.

Vraisemblablement la peur a changé de camp. Entendre un ministre de la communication au pouvoir venir clamer devant caméras et micros la fraude, il faut vraiment être sous les tropiques et surtout au Gabon pour vivre de telles circonstances. Pourtant, c’est bien le pouvoir qui organise les élections, et donc susceptible  de frauder.

Tel un  pyromane qui crie  au feu ! Ainsi pourront-on caractériser Alain Claude Billie By Nze – Ne riez pas – C’est sérieux.   Le samedi 27 août dernier, aux environs de 23h, le ministre de la Communication a lu un communiqué, certainement pondu par lui-même. Dans ce dernier, Alain Claude Billie By Nzé salue la mobilisation des Gabonais qui ont massivement pris part au vote. Puis, tout en se croyant toujours en campagne, il « reconnait l’énergie positive et dynamique qui a habité son candidat ».

Dans sa diatribe habituelle, il affirme qu’il « y a eu plusieurs cas de perturbations de l’ordre public, que certains comaptriotes proches de l’opposition ont voulu s’accaparer du matériel électoral. Nous sommes extrêmement vigilants, certains individus, poussés par certains acteurs,  ont pertubé l’ordre public, en s’en prenant au matériel de vote ». Une attitude, d’après le perroquet de Ya Ali, qui mettrait en fébrile de la paix.

Boris Biyoghe

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE