Accueil chaleureux : honte à vous-même

Accueil chaleureux : honte à vous-même

302
0
PARTAGER
DR.

Lundi, l’aéroport Léon Mba de Libreville et ses environs était inondé du bleu qu’arboraient les populations venues accueillir le chef de l’Etat de retour d’une mission de travail à Cuba.  Nul doute l’émission ‘’Complément d’enquêtes’’ était à l’origine de alchimie entre le numéro gabonais et son peuple.  

Les jeunes, pour la plupart des quartiers désœuvrés, ont été mobilisés pour aller rallonger les rangs des supporters d’Ali Bongo, le chef de l’Etat, qui rentrait lundi d’une visite de travail à Cuba. L’on pouvait constater la logistique qui a été mise en place pour cet accueil qui frisait une opération de com. Les bus  ont été mis également à contribution.  Ici, la question est de savoir pourquoi toute cette agitation? Réponses, la diffusion, sur France 2 d’une émission qui a mis en relief la gestion très familiale du Gabon par le clan Bongo et le séjour de Jean Ping en Europe, aux USA et en Afrique, où l’ancien président de la commission africaine, a eu droit à un accueil de chef d’État à son arrivée à Roissy Charles de Gaulle.

En rentrant de Cuba,  Ali Bongo avait certainement besoin d’un simulacre d’accueil chaleureux pour montrer aux yeux du monde, qu’il est adulé par ses compatriotes. Un manège qu’affectionnent ceux qui s’entourent des courtisans et qui refusent toujours la vérité.

L’opération de lundi dernier, pour certains jeunes rencontrés à l’aéroport, était payante. 10. 000 fcfa pour certains, la moitié pour d’autres. A la fin, plusieurs jeunes n’ont plus eu droit aux bus pour retourner chez eux.

Enzo Noah

 

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE