Livre : Bonaventure Mve Ondo présente ‘’Un Homme Debout, Jean-Marc Ekoh’’

Livre : Bonaventure Mve Ondo présente ‘’Un Homme Debout, Jean-Marc Ekoh’’

277
0
PARTAGER
Les officiels lors de la présentation du livre/pyramidmediagabon

Ce 11 juillet, à l’hôtel Radisson Blu, dans la salle Okoumé Kiosque, l’écrivain et philosophe, Bonaventure Mvé-Ondo, a présenté sa toute nouvelle œuvre littéraire, intitulée  »Un Homme Debout, Jean-Marc Ekoh », en présence de quelques privilégiés.

« Cette présentation de livre est un événement à la mémoire de ceux qui ont œuvré pour notre pays, en particulier, un des grands acteurs de l’histoire de cette nation, pendant plus d’une trentaine d’années. Ce livre est une manière de rendre hommage à Jean-Marc Ekoh, de rappeler à tous que l’histoire c’est notre bien commun. Et que c’est lorsque l’on comprend les méandres de l’histoire que nous pouvons comprendre le présent et surtout l’avenir », a énoncé l’auteur du livre.

L’ancien recteur a choisi pour le réalisme des faits de l’histoire, un personnage né en 1929. Et qui durant toute sa jeunesse, a médité sur la vie et le monde. Un homme qui a marqué la vie de ce pays. Il a été président du conseil national de la jeunesse du Gabon sous la période coloniale. Ce fut un des acteurs de l’indépendance de notre pays. Il a été plusieurs fois ministre, et a participé au coup d’état de 1964.Pour tout cela, il fallait honorer sa mémoire.

Ce livre offert au grand public, est surtout une œuvre d’interrogation, d’éclairage, de re-précisions sur les choses que l’on ne sait pas toujours. Le choix du titre de cet ouvrage n’est pas anodin. Un Homme Debout, c’est « un homme intégré, une personne à qui on ne dicte pas une loi, et qui s’assure de faire bien son métier, il le fait avec intelligence et avec un certain nombre de principes. Une personne qui a placé l’éthique au-dessus de tout. C’est cela un homme debout. Un homme qui fonctionne selon ses valeurs, un homme à qui on voudrait ressembler », a martelé l’écrivain.

Le livre, désormais en kiosque, l’auteur estime que dans la mesure ou un livre n’est jamais fini, car il suscite  plusieurs suggestions, le loisir revient donc aux enseignants et chercheurs, d’enrichir ce bouquin. Qui permettra de contribuer à un débat. Car celui-ci donne beaucoup d’éclairages sur notre pays. Une manière de revisiter l’histoire de notre pays, de découvrir les acteurs de l’époque, l’histoire avant l’indépendance, l’histoire pendant l’indépendance, et de voir comment les choses se passaient. Car selon l’universitaire, « ce n’est pas un livre d’affirmation, mais surtout un livre d’interrogation parce que le personnage principal de ce livre à cette époque se posait pas mal de questions. Et c’est ce qui est intéressant et qui va permettre aux jeunes de comprendre comment on vit l’histoire ».

Daisy Ntongono

 

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE