Renouvellement des fédérations sportives Yvon Patrick Medoua Nzé assis sur une...

Renouvellement des fédérations sportives Yvon Patrick Medoua Nzé assis sur une chaise injectable

162
0
PARTAGER
Yvon Patrick Medoua Nzé, Président de la fédération gabonaise de Basket Ball

Le président de la Fédération gabonaise de basketball (Fégabab) pourrait ne pas rempiler, au regard des tenions qui minent cette fédération sportive.

La guerre de succession est désormais ouverte. Le mois de décembre prochain sera riche en assemblées générales de renouvellement des différentes fédérations sportives, si on s’en tient au communiqué du ministère en charge des Sports. En prélude à ces scrutins sportifs cruciaux, on assiste déjà à de chaudes empoignades dans les différents états-majors de ces fédérations. A la Fédération gabonaise de basketball (Fégabab), l’on ne fait plus mystère des ambitions des uns et des autres. Le président sortant de cette fédération, Yvon Patrick Medoua Nzé, qui est plus que contesté, affrontera sans nulle doute son ancien secrétaire général, Aimé Engouang, qui avait démissionné depuis lors.

Ce dernier dit vouloir redorer le blason de cette discipline sportive, qui, à l’en croire, tend à perdre ses lettres de noblesse. Pour arriver à la tête de cette fédération, Aimé Engouang pense qu’il a le soutien inconditionnel de la famille du basket gabonais, qui souhaite tourner la page « des quatre années d’une gestion quelconque ».

La Fégabab n’est  pas seule dans ce combat qui se profile à l’horizon,  Bernadette Nguéma de la Fédération de Tennis de table, Clément Sossa Simawango de la Fégaboxe, André Angoué Aboughé de la Fégajudo et bien d’autres, devraient faire face à la dure réalité des élections. Pour savoir s’ils doivent poursuivre leur « bénévolat » ou si la contrainte leur imposera de passer la main.

Tar’Engongha

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE