Accueil International ONU: deux casques Bleus gabonais décédés, décorés à titre posthume par Antonio...

ONU: deux casques Bleus gabonais décédés, décorés à titre posthume par Antonio Guterres

PARTAGER
Photo d'illustration ©DR

Célébrée le 29 mai depuis 20 ans, la journée internationale des Casques Bleus de l’ONU rend hommage aux martyrs de la paix Onusienne à travers le monde. Dans la quinzaine d’opérations de maintien de la paix Onusienne à travers le monde, 119 soldats de la paix des Nations –Unies dont 2 gabonais sont morts au front entre 2018 et 2019.

Il s’agit de l’Adjudant-Chef Major Alain Obiang Nguema et du Sergent Aymard Achille, morts les armes à la main à Bangui en République Centrafricaine en 2018, dans le cadre de l’opération de maintien de la paix dans ce pays déchiré par une guerre civile depuis plusieurs années.

Ces derniers ont été décorés à titre posthume,  le 24 mai 2019 dernier à New-York aux Etats-Unis, par l’actuel Secrétaire Général de L’ONU, Antonio Guterres, ainsi que 117 autres frères d’armes tombés sur le front.

Actuellement, le Gabon compte 450 soldats de maintien de la paix en République Centrafricaine sur  12718 déployés sur le terrain.

Le Gabon occupe le 40ème  rang mondial des pays qui contribuent en personnel en uniforme dans les opérations de maintien de la paix de l’ONU à travers le monde.

Aujourd’hui, les opérations de maintien de la paix des Nations-Unies comptent sur plus de 88000 militaires, policiers et civils provenant de 124 Etats membres, 13000civils et 1300 volontaires des Nations-Unies déployés dans 15 opérations sur quatre continents. Malgré l’envergure de ces opérations, le budget du maintien de la paix en 2019,  représente 6,689 milliards de dollars soit  moins de 0,5% des dépenses militaires mondiales. «  Protéger les civils, protéger la paix » tel est le thème retenu cette année pour la commémoration de la journée internationale de la paix instituée il y a  20 ans en s’appuyant sur la mission des Nations-Unies en Sierra Leone.

La première mission de maintien de la paix a été établie le 29 mai 1948, lorsque le Conseil de Sécurité de l’ONU avait autorisé le déploiement d’un petit nombre d’observateurs militaires au Moyen-Orient, afin de veiller au respect des accords d’armistice entre Israël et les régions Arabes avoisinantes.

En 2019, le continent Africain est le plus gros consommateur des missions de maintien de paix de l’ONU à savoir : la MINUSS au Soudan du Sud avec 14581 soldats, la MONUSCO en République Démocratique du Congo avec 17177 soldats, la MINUSMA au Mali avec 13535 soldats, et la MINUSCA  en République Centrafricaine avec 12718 soldats.

Ces soldats qui se sacrifient pour les autres à travers le monde méritent respect, admiration et considération.

                                                      Rufin Martial Oke Nze

PARTAGER