Accueil Environnement Bassins versants : La mairie de Libreville à pied d’œuvre  

Bassins versants : La mairie de Libreville à pied d’œuvre  

PARTAGER
Les déchets retrouvés dans les bassins versants de Libreville/©DR

Le bassin versant de  de l’avenue jean Paul II débarrassé de ses immondices grâce à une opération initiée par le Maire de la commune de Libreville Léandre Nzué qui, bien que déplorant l’incivisme des populations, entend lutter à sa manière contre l’insalubrité et la dégradation de l’image de la ville libre.

« Vous avez pu constater l’incivisme des populations ; comment des citadins peuvent-ils se comporter de la sorte » ? C’est en ces termes que l’édile de la commune de Libreville s’est offusqué face au spectacle auquel il a assisté en plein centre-ville, à la vue de l’état du bassin versant de l’avenue Jean Paul II, situé à quelques jets de pierre de l’hôtel de ville. Ce canal ne pouvait plus remplir sa mission première ; celle de permettre l’évacuation des eaux et empêcher les inondations.

Un camion de la mairie à l’oeuvre/©DR

Dans sa logique de d’assainissement, le premier citoyen de Libreville accompagné de ses adjoints était lui-même sur les lieux pour analyser l’ampleur des dégâts qui, avec les pluies qui s’abattent sur la capitale, pourraient s’aggraver et provoquer le pire. Dans ce vaste et profond canal, des engins puisant des eaux usées, creusant la boue qui commençait à se compacter, tout en extrayant  les déchets de toute nature ce, devant les yeux admiratifs des riverains qui n’osaient toutefois pas s’approcher de très près ; se sentant probablement responsable de cette anarchie et craignant le réprimandes de l’autorité municipale.

Si le bassin versant de l’avenue Jean Paul II a pu bénéficier d’une cure de jouvence, toujours est-il que le problème de l’incivisme des populations reste entier et pour y remédier, Léandre Nzue l’édile de Libreville affirmera « nous avons une radio que nous mettons en place pour sensibiliser les populations sur ces questions ».

En attendant, d’autres bassins versants en piteux état attendent les attentions de la municipalité pour faire peau neuve.

JB

PARTAGER