Accueil Economie Soupçon de détournement à la PosteBank Les 320 mille clients auront-ils...

Soupçon de détournement à la PosteBank Les 320 mille clients auront-ils leur argent ?

PARTAGER
DR.

Depuis trois ans,  la PosteBank, connait des problèmes de liquidité. Des problèmes qui ont entrainé la fermeture de plusieurs agences dans le pays. Et depuis lors, il est devenu difficile pour les épargnants de cette Banque de rentrer en possession de leur argent. Et au moment où, certains responsables de cette Banque sont soupçonnés de détournement, l’on est en droit de se demander si, les 320 milles épargnants de cette Banque, vont rentrer  en possession de leur argent un jour.  

 Les problèmes de détournement de la postebank refont surface, et les comportements peu orthodoxes  de ses responsables sont mis au grand jour. Entre les complications pour recevoir un virement à partir de ses guichets, les files d’attente interminables pour effectuer des opérations, l’impossibilité d’accéder au fruit de son épargne ou à d’autres produits, plus rien ne va pour le groupe La Poste SA. Deux ans après le départ d’Alfred Mabicka de La PosteBank S.A laissant derrière lui une ardoise de  75 milliards de Fcfa, cet établissement bancaire de l’Etat reste toujours englué dans une tension  de trésorerie. Les  résultats de  la phase de liquidation amorcée depuis le mois de mars dernier,  pour valider les différents comptes courants et d’épargne ne sont pas  encore connus. Dieudonné Nkassa  Emane,  qui avait été nommée par le gendarme des banques de l’Afrique centrale, la Cobac,  comme liquidateur est aujourd’hui soupçonné d’avoir  détourné un montant d’environ un  milliards de nos francs. Ce dernier aurait fait main basse dit-on, sur les comptes de Ceca Gadis, Pétro -Gabon et sur les salaires des fonctionnaires.  L’on parle d’une somme   de  500 millions de fcfa pour Ceca Gadis, et près  de 200 millions sur le compte de Petro-Gabon.  Les concernés auraient décidé de porter plainte au niveau du tribunal de Libreville, affirme- t-on du côté de la banque. Du coup, la question de la disponibilité des  billets de banque des 320 milles clients  de la  PosteBank se posent avec acuité ?  Selon une source à La Poste SA, cet ancien retraité de la Banque Centrale, aurait puisé dans les dépôts de la clientèle.  La PosteBank est devenue, au regard des malversations financières qui pèsent sur les  responsables de cette banque, une vache laitière, pour beaucoup de responsables de la banque. Si bien que,  les normes de fonctionnement d’une  banque classique sont désormais balayées d’un revers de la main. A l’allure où vont les choses, la réaction des clients est donc très attendue, surtout que, depuis lors,   la direction Générale de la Poste SA et le Liquidateur ne sont toujours pas sortie de leurs salons feutrés pour éclairer la lanterne des clients, qui demeurent dans l’inquiétude totale. Et avec les derniers scandales qui impliquent le liquidateur désigné par le gendarme des banques de l’Afrique centrale, la Cobac, l’inquiétude est encore  plus grande.

Ainsi, il est donc clair  que, le remboursement de l’argent des épargnants, ne se fera pas sitôt. Un problème qui démontre bel bien que, l’argent des  320 mille clients de la posteBank, n’est plus en sécurité. Mais surtout que, cet argent sert désormais  à renflouer les caisses des liquidateurs et autres cadres de la banque.

PARTAGER