Accueil Economie Secteur portuaire L’oprag à la remorque ?

Secteur portuaire L’oprag à la remorque ?

PARTAGER
DR.

Les sorties des dirigeants de cette structure  et les nombreuses réunions organisées avec les employés et les entreprises, laissent penser que la structure éprouve, depuis que la crise sévit dans le pays, des difficultés économiques.

Les activités de l’office des Ports et rades du Gabon (Oprag), connaissent –elles un ralentissement ?  D’entrée de jeu, l’on est  tenté de répondre par l’affirmative. Car, depuis quelques jours, le personnel de cette entité commence à se plaindre du manque, et  de la baisse d’activité au sein du port. Et pour tenter de ramener la sérénité dans  la maison, c’est le directeur générale adjoint, Jean Simon Moukaga, qui est venu échanger avec le personnel, pour dissiper les inquiétudes. Mais également rassurer ces derniers, sur la bonne santé des activités au sein de l’office des ports et rades du Gabon.  Une visite qui a toutefois, suscité des interrogations, car, de telles visites du directeur général adjoint de la structure sont inhabituelles à l’OPRAG. C’est pourquoi, les employés pensent que,  le ralentissement des activités à l’oprag, pourrait cacher des difficultés, ou une situation économique difficile.

Une chose est donc sûre, l’Oprag connait un  ralentissement des activités, qui, depuis quelques mois, commencent à inquiéter la hiérarchie et le personnel.

PARTAGER