Secteur pétrolier : tentatives de déstabilisation de l’Onep

Secteur pétrolier : tentatives de déstabilisation de l’Onep

248
0
PARTAGER
Les membres de l'Onep lors d'une précédente rencontre avec la presse/ DR.

L’esprit n’est plus au beau fixe au sein de l’organisation nationale des employés du pétrole, l’ONEP. Non pas que les membres de cette structure seraient en disgrâce, mais des instruis voudraient en découdre avec les objectifs de cette organisation.

C’est une note circulaire adressée à tous les membres de l’organisation nationale du pétrole et signée de son secrétaire national, en charge de la réglementation, des relations extérieures et de la communication, Guylaine Mboui-Zolo Ba Ndong, qui défraie la chronique, quant aux tentatives de déstabilisation, dont serait victime cette organisation. Il faut  dire que ses détracteurs, c’est cas de le dire, profiteraient de la situation instable que connait le secteur pétrolier dans notre pays, avec la fermeture de plusieurs entreprises et des licenciements abusifs, pour semer le trouble : « Nos détracteurs sont résolument lancés dans la phase de liquidation de l’ONEP à une période charnière de notre existence, hautement difficile, où les travailleurs du secteur pétrolier vivent des moments de pression continue du fait de la crise. » Peut-on lire dans ce communiqué.

Ce qui met les responsables de l’ONEP dans une colère noire,  ce sont les rumeurs persistantes d’une citation directe  que pourrait faire l’objet un de ses membres, notamment son secrétaire général adjoint Sylvain Mayabi Binet. La citation directe, confirme le communiqué, serait l’initiative de l’actuel directeur général de Morel & Prom : «  Si cette information venait à se matérialiser, cela confirmerait clairement la volonté manifeste de liquider l’ONEP », poursuit le communiqué.

A noter qu’en février dernier, les employés de Morel & Prom avaient été molestés par les forces de l’ordre et de sécurité sur le site de l’Onal, acte orchestré toujours par la direction générale, selon nos sources. Depuis lors, il semble qu’une guerre est ouverte entre l’Onep et Morel & Prom.    Avec cette citation directe, pas sûr que le secteur pétrolier connaisse un calme, si l’on croit la détermination de l’Onep à défendre les droits de ses membres.

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE