Accueil Economie Régies financières : le feu couve

Régies financières : le feu couve

PARTAGER
Régies financières : le feu couve/©Topinfosgabon

Quatre syndicats de l’administration des régies financières viennent d’appeler un mouvement de grève dans ce secteur considéré comme les mamelles de l’Etat. Selon eux, le gouvernement n’a pas respecté les engagements lors des travaux en commissions

Le secteur des régies financières, déjà sous tension ces derniers temps pourrait connaître une autre tournure. C’est en tout cas la raison d’un point de presse tenu ce vendredi 21 mai par les cinq syndicats des régies financières, dont. Le SNAD, le SAAD, le SYNAT et le SPI. Ces syndicats dénoncent le non-respect par le gouvernement des engagements pris lors des travaux en commissions. Il s’agit notamment de la « non-publication des résultats des audits des effectifs et des primes réalisées par le comité technique ; la distribution unilatérale des bons de caisse, des doublons, des homonymies et des situations irrégulières commis par le comité technique. Sans omettre, le recrutement et autre remplacement numérique au mépris des recommandations du comité, la régularisation des situations administratives ». Au cours de ce point, le mot d’ordre a été le lancement d’un mouvement de grève dans tous les prochains jours des personnels des régies financières.

Pourtant interpeller sur la question le patron du ministère de l’Économie et des finances, le ministre Jean Marie Ongandaga, indiquent les syndicats n’a pas ouvert les négociations, préférant ignorer les revendications des partenaires sociaux.
Une fuite en avant de la tutelle, alors même que tout se fera dans l’opacité, vu que selon les partenaires sociaux le cabinet du ministre fait payer « la prime trimestrielle et les indemnités de cabinet en pleine crise du Covid-19 ».

PARTAGER