Accueil Economie Recette douanière La douane Gabonaise collecte-t-elle les taxes sur les produits...

Recette douanière La douane Gabonaise collecte-t-elle les taxes sur les produits vendus en ligne ?

PARTAGER
DR.

La question mérite d’être posée, au regard de l’évolution du commerce en ligne dans le pays. Et surtout que  la plupart des produits échappent encore à la douane, du fait de l’existence de réseaux d’importation informelle. Du coup, la question de la mise en place des mécanismes pour collecter les taxes sur ces produits  vendus en ligne est d’importance.

L’activité commerciale liée  à la vente des produits en ligne prend de plus en plus de l’ampleur dans le pays. Des sites de vente  de marchandises sont créés ici et là, sans que la direction générale des douanes,  chargée de collecter  les recettes liées à  l’entrée de ces produits  dans le pays, ne réagisse.  On peut y retrouver sur ces sites, des téléphones portables, des vêtements, des voitures etc…   des produits dont la majorité sont importés de façon frauduleuse dans le pays.   Les différentes saisies de téléphones portables, par le régulateur  des télécommunication et des fréquences ( ARCEP) à l’ancienne gare routière et dans les différents marchés de la capitale, illustrent  bien ces faits.  

Des niches d’argent qui pourraient permettre à la Direction générale des douanes de renflouer les caisses de l’Etat, au moment où l’Etat cherche à accroitre ses recettes, et à réduire ses dépenses, une mise en place des mécanismes,  visant à permettre à la douane de collecter les taxes sur les produits importés vendus  en ligne sur plusieurs plateforme est une opportunité à saisir.

 Au Cameroun, les services de la douane, ont d’ores et déjà mis en place des mécanismes, à travers une    convention entre la douane camerounaise et des opérateurs de vente de produits en ligne. Un exemple à suivre, pour tirer profit de la dynamique observée dans le e-commerce au Gabon.

PARTAGER