Accueil Economie Projet Nyonie et Dorade: Okologo et Ditona dans le viseur du Mamba

Projet Nyonie et Dorade: Okologo et Ditona dans le viseur du Mamba

PARTAGER
Les deux personnalités épinglées par l'Opération Mamba/(c)gabonreview.

Juste Valère Okologo, actuel DG de la Société Nationale Immobilière et l’actuel président du conseil d’Administration de La Comilog sont en garde à vue depuis hier à la direction générale de la contre ingérence et de la Sécurité Militaire. Les enquêteurs affectés dans cette unité cherchent à savoir l’implication des hommes dans la gestion du projet Nyonie et Dorade. Il s’agit là d’une grosse opération immobilière.

L’information a fait les choux gras de la toile, mais personne n’y accordait du crédit. Juste Valère Okologo et Alain Ditona Moussavou en garde à vue à la direction générale de la contre ingérence et la sécurité militaire. Le premier est le Dg de la SNI et le second est PCA de Comilog.

A en croire le quotidien l’Union, dans sa publication de ce jeudi, les deux personnalités sont citées dans le domaine immobilier public, qui a pour appellation Nyonie, Dorade et la société nationale de logement social, dont le DG est actuellement sous les verrous. C’est donc dans le cadre de la fameuse opération Mamba que les deux hommes sont actuellement entendus par les enquêteurs du B2 ;

Faut-il le rappeler, le projet de logement dont-il s’agit ici, était un grand investissement. Pour ne prendre que le cas Nyonie et Dorade dont Juste Valère Okologo en était le gestionnaire. L’Union précise que sur les 100 milliards prévus dans le cadre de la construction de 3800 logements, BGFI a versé à la Sni 74 milliards. Il y aurait, dans cette affaire, des incohérences et des anomalies sur les comptes bancaires où l’argent avait été viré. Indique l’Union.

Quant à Alain Ditona Moussavou, les enquêteurs cherchent à savoir comment le rachat des créances des entreprises publiques dont la CDC est actionnaire s’est déroulé, à où il était patron de la caisse d’épargne et de consignation.

PARTAGER