Accueil Economie Postbank S.A : les coupes sombres qui fâchent

Postbank S.A : les coupes sombres qui fâchent

PARTAGER
DR.

L’opération spéciale de validation des soldes des comptes courants et d’épargne en cours, ne fait pas l’unanimité d’une clientèle qui se dit spoliée.

Débutée le 5 mars dernier pour prendre fin ce 30 avril, l’opération de validation des soldes à Postbank fait grincer les dents des clients. D’abord, nombre d’entre eux ont cru à la perception de leurs dus après validation. De plus, une fois sur place, les clients ont eu droit à des files kilométriques pour être reçus, après de longues heures d’attente, voire des jours.

Une fois face aux agents commis à la tâche, les calculs ne donnent pas ce qui est marqué sur le livret du client. «J’ai dans mon compte d’épargne 3. 600.000 Fcfa, la fameuse validation indique 2.700.000 Fcfa. Non seulement, ils n’ont pas pris en compte les intérêts, mais ils trouvent le moyen de couper outrageusement mon argent », s’indigne Marguérite, cliente de Postbank depuis des lustres. Elle ne comprend pas pourquoi le fruit de ses efforts a été abusivement saucissonné : «C’est le fruit d’un dur labeur que la poste a décidé unilatéralement de me priver. Ce n’est pas normal », poursuit elle.

Selon nos sources, plusieurs clients ont connu des coupes sombres dans leurs comptes bancaires. Plusieurs millions de nos francs auraient été abusivement soustraits aux clients qui croyaient récupérer l’entièreté de leur argent.

Comment expliquer de telles coupes sur les comptes des clients ? A cette question, personne sur place n’a osé apporter une question. «Seul le liquidateur peut vous répondre avec exactitude », a indiqué un agent à notre reporter. Nous y reviendrons.

 

PARTAGER