Le Port Général cargo d’Owendo développé par GSEZ est opérationnel

Le Port Général cargo d’Owendo développé par GSEZ est opérationnel

378
0
PARTAGER
Les responsables d'Olam face à la presse/pyramidmediagabon.

Depuis déjà deux semaines, le port cargo d’Owendo a ouvert ses portes aux différentes lignes maritimes. En phase expérimentale, il a reçu son premier navire le 29 mai 2017. Et sera totalement opérationnel d’ici fin juin, où il pourra enfin s’ouvrir à toutes les compagnies qui le souhaiteront.

C’est lors d’une conférence de presse tenue au Port Cargo d’Owendo ce jeudi 08 juin par les Directeurs dudit port, que l’opérationnalisation du quai a été officiellement annoncée au public.

D’une capacité de 3 millions de tonnes par an, le port d’Owendo est un véritable outil de service du développement des infrastructures de transport. Créé pour améliorer les capacités offertes par le Gabon et  dans le même temps, réduire les coûts des importations, le port permettra d’étendre les capacités portuaires, d’accélérer les trafics et d’augmenter la compétitivité du Gabon pour les activités d’import-export.

Selon Rose Bertrand, le Directeur des ¨Ports pour la partie service,« Un certain nombre de lignes internationales ont décidé de venir chez nous pour le côté moderne, pour le côté opérationnel et rapide.»Tout cela est possible grâce à l’apport de nouvelles techniques qui permettent de gagner en efficacité.

le nouveau porte de cargaisons/pyramidmediagabon.

 

Philippe Gery, Directeur des ports pour la partie Opérationnelle, estime que le pari a été réussi, «en ayant un port qui soit au niveau des standards  internationaux.  Avec de nouveaux portiques qui permettent d’aller plus vite. Le pari a été réussi sur tous les plans. On a construit ce terminal entre 15 et 18 mois, ce qui est un exploit, non seulement pour la sous-région, mais aussi en termes de standards internationaux. Donc, on se retrouve avec une structure très efficace pour la sous-région et surtout pour le Gabon ».

Cette nouvelle infrastructure portuaire permettra de diminuer les coûts logistiques en augmentant la productivité. De plus,  le nouveau port rendra le pays encore plus attractif pour les industries importatrices et exportatrices et par voie de conséquence, pour les investissements directs étrangers.

Daisy Ntongono

 

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE