Accueil Economie Pénurie des taxis à Libreville : l’opération d’arraisonnement pointée du doigt.

Pénurie des taxis à Libreville : l’opération d’arraisonnement pointée du doigt.

PARTAGER
DR.

Plusieurs véhicules  faisant office  de taxi, ont été contraints au stationnement  à la Mairie Centrale de Libreville,  faisant suite à l’opération d’arraisonnement  initiée par cette dernière.  But: permettre aux  chauffeurs  de se conformer   au règlement de la taxe municipale. Cette vaste opération crée  ainsi une véritable pénurie de  ses moyens de déplacement  à travers la capitale et ses environs.

 Les usagers qui empruntent les moyens de locomotion à Libreville et ses alentours, devraient encore s’armer  de patience  pendant toute la période que  devra  durer l’opération de conformité  des chauffeurs au règlement de la taxe municipale lancée par la Mairie Centrale. Il faut souligner  que la loi donne un délai légal  allant du 1er janvier au 31 mars aux chauffeurs détenteurs d’un véhicule à usage de taxi pour s’acquitter de sa taxe. Fort est de constater que cette année, le délai est dépassé, la Mairie n’a pas eu d’autre choix que de déclencher cette opération d’envergure.

« Nous constatons qu’elle crée un véritable problème au niveau des populations, qui peinent à se déplacer faute de moyens de transport depuis quelques jours. L’opération en question est normalement prévue pour huit jours, donc elle prend fin cette semaine », a révélé Robert Menié, Président du Syndicat Libre des Transporteurs terrestre  du Gabon(SLTTG).

PARTAGER