Accueil Economie Mesures d’austérité : Issoze Ngondet face aux représentants des pays du G20

Mesures d’austérité : Issoze Ngondet face aux représentants des pays du G20

PARTAGER
Le premier ministre et certains représentants lors de la rencontre/gabonreview;

Expliquer: tel est l’exercice désormais du gouvernement, notamment de son chef, depuis les dernières mesures prises par le gouvernement, mesures qui visent à réduire les dépenses de l’Etat. Le premier ministre, chef du gouvernement, Franck Emmanuel Issoze Ngondet, était face aux représentants du pays du G20 et des institutions financières.

Pas de répit pour le gouvernement. Il faut expliquer aux partenaires du Gabon les mesures qu’il vient de prendre, à travers ses conseils des ministres et dont l’objectif est de réduire les dépenses de l’Etat. C’est dans ce cadre que le premier ministre, chef du gouvernement, ce 05 juillet, réuni les représentants des pays du G20 et des institutions financières. La rencontre avec pour but:  communisuer sur les mesures d’austérité qui ont été prises et mises en exécution par le gouvernement.

C’était donc pour le chef du gouvernement  Emmanuel Issoze Ngondet,  «un sujet très important (…) sur lequel le gouvernement attache le plus grand prix à avoir des échanges fructueux» «Ce sujet a trait aux réformes économiques récemment adoptées par le gouvernement dans le but d’accélérer la mise en œuvre du Plan de relance de l’Economie (PRE)», a expliqué le PM.

Il faut dire que ces mesures prises par le gouvernement vont dans la droite ligne des reformes annoncées dans la déclaration de politique générale présentée au parlement, dont l’ambition était d’assainir les finances publiques, promouvoir les investissements privés. «Ce sont des sujets qui nous intéressent tous parce qu’ils sont au cœur des préoccupations de coopération et des partenariats que nous avons avec vos pays respectifs, mais aussi avec les institutions que vous représentez ici», a poursuivi le chef du gouvernement.

Pour le premier ministre qui a regroupé en trois groupes ces mesures prises par le gouvernement, «Ces réformes constituent des ajustements qui sont susceptibles d’intéresser les bailleurs de fonds qui nous accompagnent dans la mise en œuvre du PRE», a-t-il expliqué.. «Et l’un des objectifs de votre mission est d’encourager les investisseurs de vos différents pays à s’intéresser au marché gabonais, aux potentialités qu’offre le Gabon. Nous avons pris des réformes pour rendre ces potentialités encore plus attrayantes et offrir aux potentiels investisseurs de vos différents pays intéressés par le marché gabonais, des opportunités appréciables», . «L’économie ne marche que si elle crée des emplois», a-t-il souligné, ajoutant : «Vous avez à cœur d’encourager les entreprises de vos pays à s’installer au Gabon, nous avons à cœur d’offrir un environnement propice à ces entreprises de sorte que, en même temps qu’elles créent des richesses, elles créent des emplois», a expliqué Franck Emmanuel Issoze Ngondet.

PARTAGER