Accueil Economie Mamba : Juste Valère Okologo et Alain Ditona Moussavou pas encore mordus

Mamba : Juste Valère Okologo et Alain Ditona Moussavou pas encore mordus

PARTAGER
Les deux personnalités épinglées par l'Opération Mamba/(c)gabonreview.

Les deux hommes ont été libérés provisoirement cet après midi, après avoir été entendu par le procureur de première instance de Libreville. Interpelés le 23 janvier dernier, Juste Valère Okologo et Alain Ditona Moussavou, ont été entendus pendant plusieurs jours.

L’information qui n’était qu’au stable de la rumeur a avait été rendue publique par le quotidien l’Union, à sa Une. Juste Valère Okologo, l’actuel directeur général de la société nationale immobilière et Alain Ditona Moussavou, PCA de Comilog gardés à vue à la direction générale de la contre ingérence et de la police militaire, communément appelé (B2).

Les enquêteurs veulent faire le lien sur la gestion des deux hommes dans le projet de logement Nyoni Dorade. Faut-il le rappeler, le projet de logement dont-il s’agit ici, était un grand investissement. Pour ne prendre que le cas Nyonie et Dorade dont Juste Valère Okologo en était le gestionnaire, L’Union précise que sur les 100 milliards prévus dans le cadre de la construction de 3800 logements, BGFI a versé à la Sni 74 milliards. Il y aurait, dans cette affaire, des incohérences et des anomalies sur les comptes bancaires où l’argent avait été viré.

En garde à vue prolongée à la Direction générale de la contre-ingérence et de la sécurité militaire où ils ont passé quelques jours avant d’être présenté au juge d’instruction, ils ont été inculpés, mais libérés à titre provisoire ce mercredi.

PARTAGER