Accueil Economie Le Gabon à l’épreuve d’une gouvernance orthodoxe

Le Gabon à l’épreuve d’une gouvernance orthodoxe

PARTAGER
Afin de matérialiser ses ambitions de développement et d‘émergence, le Gabon se doit d’observer un certain nombre de critères/ ©DR

Afin de matérialiser ses ambitions de développement et d‘émergence, le Gabon se doit d’observer un certain nombre de critères.

Ainsi pour générer une croissance plus élevée, plus inclusive et plus résiliente, il s’avère nécessaire de rééquilibrer les finances publiques en mettant davantage, l’accent sur les recettes et en adoptant des mesures plus favorables à la croissance.

Il faudra pour cela, renforcer la politique et l’administration fiscale et élargir l’assiette de l’impôt ; maîtriser les dépenses non prioritaires tout en protégeant l’investissement et en améliorant la protection sociale et poursuivre les réformes de la gestion des finances publiques, l’objectif étant d’accroître l’efficacité et la qualité des dépenses publiques et de la gestion de la dette.

L’action menée pour résorber le déficit d’infrastructures et améliorer le capital humain, développer l’intermédiation financière, apurer les arriérés intérieurs et renforcer les mesures relatives à la gouvernance et les mesures anticorruption, permettra en outre d’améliorer davantage le climat des affaires. Ces politiques soutiendront la stratégie appliquée par la Communauté économique et monétaire des Etats de l’Afrique centrale (CEMAC) pour reconstituer les réserves externes.

St Clair

PARTAGER