Accueil Economie Industrie du bois: Le Gabon moteur de l’économie Africaine dans...

Industrie du bois: Le Gabon moteur de l’économie Africaine dans le secteur du bois

PARTAGER
Le chef de l'Etat ouvrant les travaux/crédit photo; gabonreview.

 Ouvert ce mercredi 20 juin 2018, au jardin botanique de Libreville, en présence du chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba,  et des responsables de la zone économique spéciale Nkok,  le Salon international du bois de l’Afrique centrale et de l’ouest (Gabon Wood Show) a tenu toutes  ses promesses .  Sur le thème « Le développement d’une industrie africaine de transformation du bois rentable, libre de déchets, économe en carbone et socialement inclusive ».

Avec un peu plus de 75 exposants venant de différents pays du continent et d’ailleurs, le salon international du bois de l’Afrique centrale et de l’ouest (Gabon wood show) a permis aux différents investisseurs et partenaires du secteur bois du Gabon, d’examiner et de voir le potentiel du secteur bois dans la sous-région d’Afrique. C’est donc un peu plus de 5000 visiteurs professionnels qui sont attendus dans l’optique d’attirer plus d’investisseurs dans ce secteur porteur de croissance.

Pour le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, l’organisation de cet évènement  vient confirmer les nombreux efforts du gouvernement dans la matérialisation des actes pour un développement du secteur bois plus dynamique:  « La tenue de ce salon international aujourd’hui au Gabon est aussi la consécration des efforts que notre pays n’a eu de cesse de consentir pour valoriser ses ressources forestières », a indiqué,  le chef de l’Etat, lors de son allocution d’ouverture. 

Depuis 2009, année de l’interdiction d’exportation des grumes par le Président Ali Bongo Ondimba, le secteur bois a vu le nombre d’opérateurs augmenter considérablement, contribuer significativement à la diversification de notre économie. Il a permis la création de 10 000 emplois pour les Gabonais. Pour le patron du groupe Olam Gabon, Gagan Gupta,  ce salon permet de valoriser le secteur du Gabon.  Avec ses 60 000 m3 de hangars industriels dédiés à l’exposition de meubles, «le Centre d’exposition permettra au Gabon, d’optimiser la valorisation de ses ressources en bois et constituer une passerelle vers les marchés internationaux», a estimé Gagan Gupta, le directeur général d’Olam.

C’est donc un évènement important qui devrait relever le secteur du bois du Gabon.

PARTAGER