Accueil Economie Hausse du prix du carburant: L’exigence d’un changement de comportement

Hausse du prix du carburant: L’exigence d’un changement de comportement

PARTAGER
DR.

La nouvelle hausse des prix de  carburant et du  gaz butane, n’a pas fini de susciter moult réactions  et inquiétudes. Et en attendant des nouvelles montées d’adrénaline,  des associations et autres ONG, qui demeurent encore motus et bouche cousue, les populations commencent à changer leur mode de consommation.

Que ce soit dans les ménages, les particuliers où  dans les entreprises,  le constat est le même, le consommateur gabonais commence à ressentir les effets de la hausse des prix des carburants et du Gaz butane. Dans les ménages par exemple où il y avait deux véhicules pour répondre aux besoins de transport de la famille,  c’est désormais un véhicule qui est mis à la disposition de la famille, notamment les véhicules à gasoil, moins  moins gourmands en énergie. Constat identiques dans les entreprises. De ce côté, c’est les chauffeurs des voitures de service qui sont contraints de gérer le carburant, les budgets prévus pour l’achat de carburant n’ayant pas été revus à la hausse. C’est en tous cas, ce qui se passe  dans les petites et moyennes entreprises de la capitale. Michel,  jeune entrepreneur, a souhaité que la mesure soit revue pour éviter d’autres problèmes aux gabonais lambda « le problème est grave, moi je gère une structure de transport, où je suis en partenariat avec d’autres personnes, tous savent combien nous dépensons chaque mois et à l’année pour le carburant. Comment je vais faire pour justifier les dépenses supplémentaires liées à l’augmentation du budget? C’est vraiment difficile pour nous, vraiment difficile »,  s’inquiète-t-il.

Le gouvernement qui pensait  que la population a avalé la pilule sans problème, devrait d’ores et déjà commencer par réfléchir sur les stratégies à adopter pour permettre aux populations de survivre à la hausse généralisée probable des prix dans le pays.

PARTAGER