Accueil Economie Gestion de la Sogatra : Justin Ndoundangoye accuse

Gestion de la Sogatra : Justin Ndoundangoye accuse

PARTAGER
Le ministre, le PCA et le comité de redressement lors de la remise du rapport/DR.

En difficultés financières depuis un bon moment, la société Sogatra serait dans l’incapacité  d’honorer ses engagements vis-à-vis de son personnel, mais aussi à l’endroit des fournisseurs. Au cours d’une réunion de crise tenue en début de semaine au cabinet du ministre des transports et de la logistique, Justin Ndoundangoye, la crise que connait la Sogatra est due à une mauvaise gestion antérieure, pense le ministre de tutelle.

 Muet comme une carpe de l’Ogooué sur la situation de crise que vit la Sogatra, Justin Ndoundangoye est finalement sorti de son silence. C’était dans le cadre d’une rencontre qui a réuni le comité chargé de la restructuration de cette entité, empêtrée dans des difficultés financières. En effet, un comité sur la restructuration de la Sogatra avait été mis en place dans le cadre de sa reforme. De ses conclusions, il ressort que la seule société de transport terrestre public au Gabon a connu une mauvaise gestion. Toute chose qui cause, depuis belle lurette, des grèves qui ne finissent jamais. D’autant plus que suite à ces difficultés financières, la Sogatra doit à son personnel près de 6 mois de salaires impayés et des primes. De même que d’autres conditions de travail, comme l’assurance maladie, ont été suspendues, non sans oublier son parc automobile devenu obsolète.

Un bilan qui pourrait provoquer des poursuites judiciaires, indique t-on. Car pour l’actuelle équipe de la Sogatra, le ministre et le comité de restructuration, la situation actuelle de la Sogatra a été provoquée par les gestions antérieurs ;   «Le constat est calamiteux», , «la Sogatra a été gérée sans aucune norme comptable». «Il apparaît clairement qu’il y a eu beaucoup de détournements de deniers publics». Et pour la tutelle ministérielle, «les responsabilités doivent être établies et chacun devra un jour répondre de ses actes».

 Justin Ndoundangoye est persuadé que les efforts pour offrir un meilleur système de transport public au Gabon n’ont pas apporté des fruits escomptés. 

Autant dire que ce n’est pas pour demain que la Sogatra connaitra une sérénité

PARTAGER