Accueil Economie Gabon: quand la  demande d’emploi grimpe

Gabon: quand la  demande d’emploi grimpe

PARTAGER
©DR.

La recherche de l’emploi via l’office national de l’emploi va crescendo : la demande étant passée de 11 586 en 2017, à 17 757 un an après.

Bien que la demande soit chaque année supérieure à l’offre, les demandeurs d’emploi continuent leur ruée vers l’ONE, l’office national de l’emploi. D’ailleurs selon les statistiques de la direction générale de l’économie et de la politique fiscale, «  11 586 demandes ont été enregistrées en 2017 et  17 757 un an après, soit une augmentation de 6 171 qui équivaut à un taux de 53,3% ».

Cette intensification de la demande se justifie par les actions du CAJ ou Contrat d’apprentissage Jeunesse  d’une part et du PRODECE   qui est le développement des compétences et de l’employabilité d’autre part. Dans un pays où le taux de chômage avoisine les 35%, ces taux enregistrés peuvent se comprendre, encore que les autorités Gabonaises et le FMI fonds Monétaire International, évoquent une légère embellie financière dans l’économie du pays. Allez-y comprendre.

Si en 2018 l’ONE a enregistré 1 300 places vacantes, cette année, ce chiffre est passé à 2 382, soit une augmentation de 83,2%. Cependant, ‘’en étudiant le taux de placement qui est de 41,7%, l’on est en même de conclure que ce taux est encore loin de  faire des envieux’’.

Beaucoup reste à faire certes, mais il sied de reconnaitre que l’inadéquation Formation-emploi a sa part de responsabilité dans ce qui pourrait être considéré comme un chao. Les secteurs bois; agricole et ce qui est à tort ou à raison appelé « petits métiers » devraient davantage, susciter des vocations.

J.B

PARTAGER