Accueil Economie Gabon: L’Etat honore 54% de ses engagements au 3e trimestre 2019

Gabon: L’Etat honore 54% de ses engagements au 3e trimestre 2019

PARTAGER
©DR.

Dans un rapport d’exécution budgétaire, publié tout récemment, pour le compte du troisième trimestre, le ministère de l’économie a révélé que sur les 255,6 milliards de Franc CFA prévus pour les charges de la dette dans la loi des finances 2019, environ 139 milliards de Franc CFA ont été utilisés pour les règlements, soit un taux de réalisation de seulement 54,4 %.

Le niveau de règlement de ladite période reste inférieur à celui de l’année dernière, à la même période, qui s’élevait 154, 6 milliards de Franc CFA, souligne le rapport. Ces règlements impliquent des charges d’intérêt à hauteur de 84,4 milliards de Franc CFA, pour la dette extérieure ; et 54,6 milliards de Franc CFA pour la dette intérieure. Les intérêts de la dette extérieure se répartissent comme suit : 15,8 milliards de FCFA sur la dette bilatérale ; 18 milliards de FCFA sur la dette multilatérale ; 42,1 milliards de FCFA sur la dette envers les marchés financiers et 8,5 milliards de FCFA sur les intérêts des banques commerciales.

Quant à ceux de la dette intérieure, ils comprennent des intérêts intérieurs conventionnés pour 41,6 milliards de FCFA et ceux liés à la gestion de la trésorerie de l’Etat, à hauteur de 13 milliards de FCFA. En ce qui concerne les intérêts sur la dette intérieure conventionnée, l’Etat prévoit 20,9 milliards de FCFA pour les institutions financières ; 5,1 milliards de FCFA sur les moratoires et 15,6 milliards de FCFA pour les marchés financiers. Au titre des charges de trésorerie de l’Etat, le gouvernement envisage d’accorder 3,9 milliards de FCFA de facilités de caisse ; 8 milliards de FCFA sur les intérêts bons du trésor assimilables (BTA) et enfin 1,1 milliard de FCFA sur les autres frais bancaires.

Yohan Freddy NGUEMA ZUE  

PARTAGER