Accueil Economie Gabon: Les petits métiers en pleine revalorisation

Gabon: Les petits métiers en pleine revalorisation

PARTAGER
Christ-on initiateur du dit projet/©Pyramidmédiagabon

Les Gabonais prennent de plus en plus conscience de l’importance de l’auto emploi.  La caravane du styliste-modéliste qui sillonne les capitales provinciales du pays, formant les jeunes sur certains petits métiers, en est une parfaite illustration.

Aux fourneaux, peigne ou paire de ciseaux en main, les métiers, hier négligés, voir méprisés, sont plus que jamais mis en avant. On en veut pour preuve, cette initiative du jeune styliste gabonais Christ’on qui, depuis trois ans, organise les rencontres dénommées « caravane de formation des jeunes sur les petits métiers ». L’objectif visé étant d’intéresser les jeunes aux métiers de la cuisine, de la coiffure et de la couture ; tout en suscitant des vocations, auprès de ces derniers qui souvent, attendent tout de l’Etat, jadis provident.

©Pyramidmédiagabon

Après Lastourville, dans l’Ogooué Lolo ; Franceville et Okondja, dans le Haut Ogooué, le tour est revenu, cette année, à Oyem, dans le septentrion où l’esplanade de la mairie du 2ème arrondissement a, pendant près de dix jours, refusé du monde. Depuis le 25 août dernier, les jeunes désœuvrés du Woleu-Ntem, venus en masse, avaient l’embarras du choix face à la diversité des formations proposées. Une initiative somme toute louable, à en juger par la présence du maire de la commune d’Oyem, Christian Abessolo et John Minang, son adjoint qui ont dit soutenir l’action de l’initiateur.

Christ’on et son équipe ont ainsi réussi à faire bouger les lignes, en faisant tomber les barrières et autres préjugés sur les métiers du secteur tertiaire. Ccomme pour dire qu’un éveil de conscience était nécessaire pour bon nombre de ces jeunes qui ont pris la décision de créer leur activité génératrice de revenus. Les rideaux sont donc tombés sur la troisième édition à Oyem et rendez-vous a été pris pour 2020, dans une autre capitale provinciale, a promis l’initiateur, le styliste modéliste Christ’On.

J B

PARTAGER