Accueil Economie Formation : Management culturel pour 60 artistes

Formation : Management culturel pour 60 artistes

PARTAGER
DR.

Pour l’édification d’un  patrimoine culturel viable et durable,  l’Union européenne a offert, il y a quelques jours, en partenariat avec ses Etats membres, le Ministère de l’Industrie et de l’Entrepreneuriat National, et l’Institut français du Gabon, une formation en « Management culturel pour le Renforcement du Dialogue interculturel et sa Contribution à l’Économie ». La formation dispensée par l’IFG, a ainsi visé à équiper en stratégies de développement professionnel et artistique, 60 acteurs culturels.

Avec pour objectif  de sensibiliser aux opportunités offertes par le patrimoine culturel, principalement en termes de dialogue interculturel, de cohésion sociale et de  croissance économique, cette formation est intervenue dans le cadre de la célébration de « 2018, Année européenne du Patrimoine culturel ». Dans le même temps, l’année européenne vise à attirer l’attention sur les défis auxquels est confronté le patrimoine culturel, pour contribuer à susciter un véritable changement dans la manière dont nous apprécions, protégeons et promouvons le patrimoine, en veillant à ce que l’Année européenne bénéficie aux citoyens sur le long terme par le biais d’une culture vecteur de développement.

Cinq personnes ressources locales, ont été mises à contribution dans une dynamique fédératrice dans 5 filières artistiques: le Théâtre, la Musique, la Danse, la Photographie et la Mode: Michel NDAOT, Jean-Pierre MOUDJALOU, Gaëlle IKONDA, Claude Bunny MASSASSA, et Aristide OGOULIGUENDE. Il a ainsi été question de faire cohabiter la diversité culturelle, en veillant à la préservation de l’héritage culturel et artistique au Gabon par souci de contribuer à bâtir le patrimoine de demain à une échelle nationale et internationale, à travers le renforcement des capacités des acteurs culturels pour une gestion appropriée de la culture.

 La formation s’est soldée par un spectacle alliant les 5 arts, exaltant le patrimoine culturel européen et gabonais, et dont les acteurs ont été les bénéficiaires de la formation. Cette formation précédée au mois de novembre 2017 par une Formation en Leadership entrepreneurial à 100 jeunes entrepreneurs, a vu la forte implication du Ministère de l’Industrie et de l’Entrepreneuriat national, avec la participation de la Ministre Carmen NDAOT. M. Helmut KULITZ, Ambassadeur de l’Union européenne, a par ailleurs déclaré que « c’est aussi en se côtoyant et dans  le dialogue entre les filières que les artistes peuvent se développer et constituer une force dans la dynamique économique du pays ». Inclusive pour avoir également bénéficié à des talents vivant avec un handicap: Ange Rodrigue KOMBILA et Ted NDONG MVE, cette formation a été pour eux « le début d’une histoire qui nous donne l’espoir d’avancer ». De l’avis d’un des bénéficiaires J. Springer, « une brèche a été ouverte en organisant ces assises dans un monde où l’art occupe une très grande place, il est nécessaire de faire preuve d’originalité et d’intégrer notre patrimoine culturel, afin d’être compétitif sur le plan national, mais surtout à l’international.

Source : Union Européenne

PARTAGER