Accueil Economie Tourisme: Enfin une éclaircie dans le ciel…

Tourisme: Enfin une éclaircie dans le ciel…

PARTAGER
Marie Rosine Itsana, la ministre du tourisme/©DR

Marie-Rosine Itsana a fait ce qu’il fallait faire : elle a présenté son Plan d’action 2019 à la presse la semaine dernière. Un plan destiné à booster l’activité touristique dans le pays. Mais pourquoi a-t-il fallu attendre que la presse s’inquiète de son absence dans le paysage politico-médiatique pour qu’elle vienne annoncer ce plan ?

Le ministre du Tourisme a présenté son plan d’action pour l’année. Entourée de ses collaborateurs, dont la Secrétaire Générale du ministère, Nina Alida Abouna, et de son directeur de cabinet, Marie-Rosine Itsana a indiqué les principaux axes de ce plan. Faire du Gabon une destination de premier choix semble être son crédo.

Cette présentation intervient trois mois après sa rencontre avec les opérateurs du secteur Tourisme, et après sa rencontre, quelques jours plus tard, avec des investisseurs du secteur au sujet de la reprise de l’Hôtel Ré-Ndama après le départ de la marque française Le Méridien. Puis, elle s’était mise en hibernation médiatique. C’était donc visiblement pour bien réfléchir à la préparation et à l’élaboration du Plan d’action qu’elle a présenté la semaine dernière, car le tourisme est une activité qui touche à plusieurs secteurs et à plusieurs segments.

Un plan d’action efficace, mais il reste à parfaire

Mettre en exergue les parcs nationaux et les parcs marins, les potentialités touristiques dont regorge le Gabon fait en effet appel à l’implication de divers secteurs. Notamment le transport aérien, maritime et ferroviaire, la sécurité, le fisc, les structures d’accueil, l’environnement, l’aménagement du territoire, les loisirs, le sport et la culture. Le tourisme est une activité multisectorielle et multidimensionnelle.

On peut donc saluer ce plan d’action malgré les insuffisances qu’on a pu y noter. Le principal opérateur public du secteur, l’Agence gabonaise de développement du Tourisme (Agatour), devrait prendre toute sa place dans cette stratégie de conquête et de reconquête. Avec cette présentation officielle, Marie-Rosine Itsana reprend la main, et cela ne peut qu’être bénéfique pour le Gabon qui est en pleine diversification de son économie.

PARTAGER