Accueil Economie Élevage : Pénurie de poules pondeuses à Libreville…

Élevage : Pénurie de poules pondeuses à Libreville…

PARTAGER
Les poules pondeuses se font de plus en plus rares/DR.

Les consommateurs des poules pondeuses ont eu du mal à se ravitailler normalement le mardi 21 Août 2018 dernier à Libreville à l’occasion de la fête du mouton commémorée par la communauté musulmane à l’origine une pénurie liée à la flambée des prix des produits avicoles.

En voulant passer en apothéose la fête de l’Aïd El Kébir en famille, un consommateur de poules pondeuses s’est rendu au marché Mont-Bouët de Libreville accompagné d’un de nos reporters pour acquérir cette volaille fraiche prisée par de nombreux Gabonais, mais grande a été sa surprise de constater sur place que le prix d’achat d’une poule pondeuse habituellement vendue à 3000FCFA est passé à 5000FCFA presque du simple au double. Le client qui a cru à une tentative d’arnaque et a voulu en savoir plus  sur les raisons de cette montée vertigineuse et inopinée des prix.

Il s’entendra dire par le commerçant que : «  cette situation est due à la montée exponentielle du sac des produits  de poules ces derniers mois qui est passé de 13 à 23000FCFA, décourageant  ainsi plusieurs fermiers. Ici par exemple à Mont-Bouët la SMAG elle-même devait nous livrer 1000 poules durant cette fête de la Tabaski, mais il  en est rien. Car elle est consciente que le marché de la volaille fraiche se porte mal ces derniers temps au Gabon en raison de ce que je vous ai évoqué plus haut ». Une flambée des prix des poules pondeuses qui devra interpeler, en cette période de vaches maigres, la Direction Générale de la Concurrence et de la Consommation qui vient de publier une nouvelle mercuriale de 66 produits de première nécessité en sommant le principal promoteur des produits avicoles au Gabon qu’est la SMAG de revoir à la baisse ses prix pour préserver la vitalité de  ce secteur mais aussi de contribuer à la lutte contre la vie chère. Car les fermiers qui sont les principaux producteurs des poules pondeuses et dont certains ont préféré mettre la clé sous le paillasson estiment aujourd’hui ne plus trouver leur compte dans ce business.

 La SMAG utilise la poule de type Isa Brown qui pèse en moyenne 2 kilogrammes après 80 semaines. Selon les statistiques de laboratoires, la période de ponte de cette volaille varie de 18 à 80 semaines. A 143 jours, la pondeuse de race Isa Brown fournit 50% de son potentiel d’œufs. Le pic des pontes, quant à lui, atteint les 95 % pour 351 œufs cumulés par an. Toutefois, la Société Meunière et Avicole du Gabon, pionnière dans le secteur de l’alimentation animalière au Gabon, a enregistré une baisse d’activité de 20%, ces derniers mois. Et le 6 septembre 2017 dernier, son Directeur Général avait tiré la sonnette d’alarme à l’endroit du gouvernement sur les conséquences néfastes qui pouvaient découler si l’Etat ne lui reverse pas à temps sa subvention annuelle. Un retard de versement de la subvention qui a entrainé le non-paiement des créances par cette société, entrainant inéluctablement la baisse des investissements et, par conséquent, la perte des parts des marchés nationaux.

                                                       

PARTAGER