Accueil Economie Dépendance alimentaire: Le programme graine renaît de ses cendres

Dépendance alimentaire: Le programme graine renaît de ses cendres

PARTAGER
©DR

La dépendance alimentaire du Gabon commence à susciter un éveil des consciences avec notamment, le lancement du projet d’appui au programme graine 1 dont les travaux ont été ouverts la semaine écoulée par le Premier Ministre Julien Nkoghe Bekale.

Plus que jamais, l’agriculture doit être l’un des piliers du développement de l’économie nationale. Les autorité y sont résolues et mettent les petits plats dans les grands pour relever ce défi. Le projet (Graine 1) ou gabonaise des réalisations agricoles et des initiatives  des nationaux engagés, a pour objectifs principaux : la réduction de la dépendance alimentaire du pays ; l’amélioration des conditions de vie et l’offre de formation  en milieu rural ; la création des   zones de développement agricoles dans les provinces  sans oublier l’entrepreneuriat dans le domaine agricole.

Le programme qui regroupe ces différentes opérations intitulé le PAPG1, nécessite un certain nombre d’infrastructures ;  d’où la projection sur la réhabilitation des routes départementales  de près de 772 km ; la construction de 131 magasins sur des parcelles aménagées pour l’agriculture ; ainsi que la construction de 30 écoles primaires et celle d’une usine de transformation d’huile de palme.

 En plus de ces infrastructures de développement, les localités seront approvisionnées en eau notamment à travers des forages à pompes munis de pédales. Si hier les financements ont fait défaut, cette fois-ci, la Bad Banque Africaine de développement accompagnera le Gabon dans la matérialisation de ce vaste et ambitieux projet.

Le train est déjà en marche, car le Ministère gabonais de l’économie ; la Bad et la Sotrader  (Société Gabonaise de Transformation Agricole et du Développement Rural) sont en pourparler ; en vue d’arrondir les angles des projets à caractère privé.

JB

PARTAGER