Bakoudou « gate » : Un montage mafieux de détournement de l’or...

Bakoudou « gate » : Un montage mafieux de détournement de l’or exploité au Gabon par Ali Bongo Ondimba via la SEM.

340
0
PARTAGER

La Société équatoriale des mines (SEM) est créée par  décret présidentiel n°1018/PR/MMPH du 24 août 2011. C’est une société d’Etat à gestion privée.

Elle est donc une société anonyme avec Conseil d’Administration et Direction Générale. Elle est rattachée à la Présidence de la République et œuvre sous la tutelle technique du Ministère des Mines.

La mission principale de la SEM est d’améliorer la vie des Gabonais en les faisant profiter du développement responsable des ressources minières dont leur sous-sol regorge, dans la plus parfaite transparence et équité́.

Active sur l’ensemble de la chaîne de valeur du secteur minier, la SEM assure :

  • La gestion des participations de l’Etat*(il convient de mettre ici de la Présidence) dans les sociétés minières.
  • L’exploration et la promotion du domaine minier du Gabon.
  • Le développement et l’exploitation de ses titres miniers au Gabon et à l’étranger, seule ou en partenariat.
  • La promotion de la transformation locale des minerais extraits.
  • La commercialisation des minerais extraits.
  • L’accompagnement des acteurs de l’industrie minière.

La SEM encourage le développement d’une filière de sous-traitance de services miniers par le biais de l’entreprenariat local.

Le 15/10/2010, Le groupe minier français Eramet a finalisé un accord prévoyant l’augmentation de la part du Gabon dans sa filiale de manganèse Comilog de 25,4 % à la date de signature, jusqu’à 35,4 % au maximum d’ici à 2015. Fabrice Nze Bekale,  Directeur général de la  SEM   dans une interview accordée à PCA le 15 Février 2016 a annoncé, je cite :”Cette participation de l’Etat dans le capital de la Comilog a été transférée à la SEM. Ce qui fait que dans le portefeuille des actionnaires de Comilog, c’est  la SEM qui apparaît … . La Sem dans le secteur de l’or artisanal, a donc lancé une filiale qui s’appelle le Comptoir gabonais de collecte de l’or (Cgco) depuis 2012. Le Cgco a ouvert des comptoirs sur l’étendue du territoire où se développe une activité d’exploitation d’or artisanal. Nous avons ouvert des sites à Makokou, Ndjolé, Mitzic, Mouila et Lastourville. C’est ce qui nous a permis de réaliser une collecte de 55 kg d’or qui constituent la production issue de l’or artisanal acheté auprès des orpailleurs. Ce qui est également de la petite organisation que nous avons mise en place. Pour l’instant c’est une activité de négoce. Quelqu’un a produit,  on lui achète sa production et on transforme en lingots, car ce qu’on achète c’est souvent de la poudre qui est ensuite fondue en lingots revendus à la Caisse des dépôts et de consignation (Cdc), qui a pour mission d’accumuler des réserves d’or stratégique pour l’Etat Lorsque notre stock dépasse les besoins de la Caisse, on a l’autorisation exceptionnelle de le vendre à l’extérieur, auprès des raffineries à l’étranger.” Fin de citation. En faisant la somme de l’or collecté entre 2011, année de lancement des activités de la SEM, et 2015, l’on totalise 134 Kg. La société explique qu’elle doit ses prouesses grâce au partenariat noué en juin de l’année dernière avec la compagnie chinoise Myanning dont l’expertise a favorisé une exploitation aurifère sémi-mécanisée sur son permis Miamizez, dans la province de l’Ogooué Ivindo.En termes de perspectives, la SEM souhaite un contrôle accru de la production artisanale de l’or évaluée à 300 Kg par an.

Vu les missions assignées à la SEM attachée à la Présidence, cette dernière contrôle l’exploitation du principal gisement de Bakoudou situé dans le sud-est du Gabon, exploité par le groupe Managem depuis 2012, pour une première production de 20 500 onces. Les lingots d’or sont directement acheminés par hélicoptère à la Présidence. En grande négoce, la Présidence prend l’argent de l’Etat à COMILOG, achète l’or aux orpailleurs et revend l’or à l’Etat. Vive la parfaite transparence et équité.

DBN

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE