Augmentation des prix sur le marché Les vieilles habitudes reprennent

Augmentation des prix sur le marché Les vieilles habitudes reprennent

113
0
PARTAGER

Il n’a fallu que quelques mois aux commençants de Libreville, pour que les anciens prix refassent surface. A quoi aura donc servi la décente d’Ali Bongo dans les  supermarchés de la capitale ?

Le Kilo de riz, de poisson, le lait et les légumes, tous ces aliments de première nécessité coûtent de nouveau des yeux de la tête.  Et pourtant, il y a quatre ans, Ali Bongo avait exigé qu’un contrôle soit fait sur près de 166 denrées  alimentaires de base. A l’approche de l’élection présidentielle, et ne sachant pas où se mettre la tête, il avait effectué une descente dans les centres commerciaux de la capitale. Mais tout le monde aura compris qu’il ne s’agissait qu’une opération de communication, pour préparer les Gabonais à sa candidature.

Parce que les retombées de cette escapade présidentielle ne sont nullement ressenties dans les ménages. Bien au contraire. Les prix sont quasiment restés les mêmes, quand ceux de certains produits n’ont pas flambé.

En effet, les fournisseurs des différents centres commerciaux, se plaignent des forts taux des taxes qui leur sont prélevés, au point qu’il leur est quasiment impossible de revoir à la baisse les différents produits. A cela, s’ajoutent les contrôles intempestifs des différents services de la mairie et de la concurrence qui, en dépit de ce que le commerçant sot en règle, on n’hésite pas à l’arnaquer. Par tous les moyens.

ADN 

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE