Accueil Economie Audit de la Sogatra : Tapoyo met les pieds dans le plat

Audit de la Sogatra : Tapoyo met les pieds dans le plat

PARTAGER
Alexandre Désiré Tapoyo a nouveau militant du CLR/©DR.

Nommé, puis installé le 2 mai dernier à la présidence du conseil d’administration de la Sogatra, Alexandre Désiré Tapoyo, dit vouloir organiser un audit de la Sogatra, en raison du budget pas très éloquent de cette entité du transport public.

Va-t-il réussir où d’autres présidents du conseil d’administration ont échoué ? Où ils se sont contentés de ne toucher que les émoluments des conseils ? En tout cas, s’agissant du redressement de la Sogatra et sa mise sur les rails, Alexandre Désiré Tapoyo, nouvellement nommé président du conseil d’administration de cette entité para-publique dit vouloir organiser un audit de la structure. Sa récente lettre adressée à la direction générale dont est à la tête Alphonse Ngnala Oyabi, en dit long sur le souhait de l’ancien  membre du gouvernement. « Il faut mettre  fin à la crise et faire innover la Sogatra », a laissé entendre le PCA. Il s’agit de «faire un bilant des lieux plus clair de toute la boîte quelque soit le service, du matériel technique et commercial, du parc automobile, du mobilier et de l’équipement en général», poursuit-il.

Il faut dire que cet audit tant souhaité par Tapoyo, devrait, selon lui, impliquer les employés. Il s’agit, à en croire le fraichement nouveau PCA, de déterminer le nombre exact du personnel actuel et définir les missions des uns et autres. Aussi, de savoir les intégrations des deux dernières années.

Il est demandé à l’administration de faire un dressage complet de la structure. On croise les doigts sur cette ambition du nouveau PCA, de telle sorte qu’elle ne soit pas vaine.

PARTAGER