Après la découverte de l’arnaque à l’ancienne gare routière Les agents...

Après la découverte de l’arnaque à l’ancienne gare routière Les agents de la PJ en colère !

121
0
PARTAGER

Suite la publication, il y a quelques jours, dans le journal Nku’u le messager,  d’un système de racket initié par les agents de la police judiciare à l’ancienne gare routière, ceux-ci sont allés arrêter de nombreux jeunes vendeurs de portables, pour leur faire payer leur affront.    

Cet article rendait compte d’un système d’arrangement que les agents de la PJ avaient noué avec les vendeurs de téléphones portables de l’ancienne gare routière. Non contents que notre confrère, Nku’u le messager ait été mis au courant de ce racket, un contingent de cette police est allé interpeller de nombreux vendeurs sur le site. Accusés d’avoir vendu la mèche aux journalistes. Car, il semblerait que l’article aurait créé un problème au sein de ce corps de sécurité.

Les agents municipaux, qui se trouvaient sur les lieux, pour vérifier cette information, ont vécu cette scène comme toutes les personnes qui se trouvaient  sur place. Une réaction des agents de la police qui a fini par conforter  les uns et les autres, sur l’existence du cahier de comptes révélé par le journal. Dans lequel, chaque vendeur de téléphones portables, pour écouler sa marchandise en paix, était contraint de  reverser  2000 FCFA par semaine, à nos brillants agents de police judiciare.

Des exactions de la police gabonaise sur les paisibles citoyens, n’en finissent plus. Chaque jour, elle se signale négativement.

ADN

 

 

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE