Accueil Economie Après la hausse du chiffre d’affaires de la SEEG au 1er trimestre...

Après la hausse du chiffre d’affaires de la SEEG au 1er trimestre 2018: A quand l’arrivée de l’eau et de l’Electricité dans tous les quartiers et villes du Gabon ?

PARTAGER
DR.

Au cours du premier trimestre 2018, le chiffre d’affaires de la société d’Energie et d’Eau du Gabon (SEEG), s’est établi à 48, 5 milliards francs cfa. Une hausse qui démontre que  les activités de la SEEG se portent  bien. Cependant, le problème d’approvisionnement d’eau et d’électricité dans la capitale et des villes de l’arrière-pays continue de se poser avec acuité.

D‘après les données de la direction générale de l’économie  et de la politique fiscale, la SEEG aurait réussi malgré la crise qui sévit dans le pays, de préserver ses équilibres financiers avec un chiffre d’affaires en hausse de près de 10%,  soit environ 48,5 milliards de francs cfa.  Des bons chiffres d’affaires qui s’expliquent par le relèvement des prix moyens du KWH, qui ont permis de rehausser   le chiffre d’affaires de 2,7% , soit environ 42, 7 milliard de francs cfa, dans le secteur de l’électricité. Constat identique dans le secteur de l’eau potable, où  au 31 mars  2018, l’on avait enregistré une baisse de 2% soit 29, 1 millions de m3. Comme le secteur de l’électricité, la hausse des prix moyens de m3,   +22,7 % aurait permis  d’améliorer le chiffre d’affaires de 16,3% soit 5,8 milliards de cfa.

Des bons chiffres qui malheureusement, n’ont pas permis d’augmenter les investissements pour tenter de résoudre le problème de l’eau et de l’électricité dans la capitale et dans certaines villes du Gabon.

PARTAGER