Accueil Economie Agriculture : Le Gabon veut réduire de 50% les importations

Agriculture : Le Gabon veut réduire de 50% les importations

PARTAGER
Le Ministre de l'agriculture Biendi Moussavou/ ©DR.

C’est l’annonce faite par le ministre de l’Agriculture, Biendi Maganga Moussavou, lors de la présentation, à Libreville  de la nouvelle stratégie de développement du secteur agricole, aux bailleurs de fonds et aux acteurs du secteur.

Le département de l’Agriculture dirigé par  Biendi Maganga Moussavou, souhaite développer le secteur agricole, en introduisant des nouvelles réformes et des nouveaux mécanismes qui peuvent permettre d’inciter les jeunes à faire de l’Agriculture dans le pays. Et parmi ces grandes réformes, l’on relève, l’insertion des filières agricoles dans les centres de formation et de perfectionnement professionnels (CFPP) et dans les lycées techniques.  S’y ajoutent, la construction des laboratoires et l’achat des équipements adaptés pour l’apprentissage et la maitrise de l’agriculture. Autant de mécanismes et de programmes qui devraient nécessairement  recommander  des moyens financiers. Le pays étant dans une situation de crise, le ministre de l’Agriculture, Biendi Maganga Moussavou, aura -t-il les moyens nécessaire pour mettre en œuvre ce projet ? La question mérite d’être posée, dans la mesure où,  les  problèmes du secteur agricole, proviennent justement du manque de financement. Les ambitions du Gabon, étant de réduire de 50% les importations alimentaires qui coûtent actuellement 450 milliards de fcfa par an à l’Etat. Les mécanismes que souhaitent  mettre en place le ministre de l’Agriculture pour obtenir les fonds nécessaires sont d’ores et déjà très attendus.

PARTAGER