Accueil Economie La Gabonaise de Chimie confirme sa place de leader dans...

La Gabonaise de Chimie confirme sa place de leader dans l’importation et la distribution des produits pour l’industrie, l’agriculture et l’Elevage

PARTAGER
DR.

Entreprise citoyenne, La  Gabonaise de   Chimie  pour l’Industrie,  l’Agriculture et  l’Elevage (GCIAE) est  reconnue pour  la  Qualité des  produits distribués  sur le marché  national. Elle  intervient en particulier dans  le  conseil technique à  la  clientèle et la  fourniture des  produits de  proximité.

Selon  Dominique  Grimaldi,  son  administrateur directeur  général,  la  société propose des choix larges de produits  chimiques  pour accompagner au mieux  les producteurs à  travers  une large étendue de semences,  d’engrais et de  produits phytosanitaires. La particularité est la présence des  magasins de  proximité  destinés  aux producteurs.  De  plus nos  techniciens organise des  formations autour de  thèmes  divers pour  permettre une  bonne rentabilité des  productions.

Dépendant  en  partie des  pays   voisins  pour  son alimentation,  le Gabon peine à  diversifier  son agriculture même si  le petit  maraichage connaît une  petite évolution.

Le nouveau modèle de développement agricole du pays reste au centre des débats, des échanges pour lancer de grands projets d’investissements dans  le secteur agricole.  Si la marche vers l’autosuffisance alimentaire est encore  longue, les  pouvoirs publics cherchent,  non sans  peine,  depuis  plusieurs années à  concilier les multiples atouts dont dispose le pays dans ce secteur  agricole pour assurer une autonomie alimentaire, à savoir plus de 5,5 millions d’hectares de terres cultivables, des conditions agro-écologiques favorables et d’importantes ressources en eau et en produits halieutiques.

Le Gabon importe plus de 75% de sa consommation en produits alimentaires, et son agriculture contribue à moins de 5% du Produit Intérieur Brut (PIB), alors que le pays dispose de conditions agro-écologiques favorables et d’importantes ressources en eaux et terres cultivables.

Créée en  1991,  La Gabonaise  de  Chimie croit en  une  agriculture industrielle au Gabon.  Avec  un  réseau de  distribution de  12  magasins  « Point Vert »,  l’agriculteur  peut  y  trouver des semences, des engrais et des  outils agricoles. Mais  également des fiches  techniques et du matériel de protection.

Depuis plusieurs années, le gouvernement gabonais a engagé  une  réflexion sur le nouveau modèle agricole gabonais. Par ce biais, les autorités souhaitent redonner à l’agriculture toutes ses lettres de noblesse et en faire l’un des piliers de la diversification économique du pays, toujours trop  dépendant du pétrole dont  les  réserves  s’amenuisent. Le nouveau modèle de développement agricole du pays reste au centre des débats, des échanges pour lancer de grands projets d’investissements dans  le secteur agricole. Il  faudra pour  cela sérieusement mettre la  main à la pate.

PARTAGER