Semaine de la Décennie des personnes d’ascendance africaine : retour aux sources.

Semaine de la Décennie des personnes d’ascendance africaine : retour aux sources.

217
0
PARTAGER
Le premier Ministre et le Ministre de la culture, lors de la cérémonie d'ouverture.

La semaine de la décennie des Personnes d’ascendances africaines telle qu’instituée le 23 décembre 2013 par l’Assemblée des Nations Unis s’est ouverte le 17 mai dernier, au Radisson Blu.

Le Ministère de l’Economie Numérique, de la Communication, de la Culture et des Arts ; le Centre International des Civilisations Bantu en partenariat avec le programme des Nations Unis pour le Développement organisent depuis le 17 mai dernier, les festivités relatives à ‘’la semaine de la Décennie des Personnes d’ascendances africaines’’. Pour cette première journée d’ouverture, le pavillon qui a abrité cette manifestation a refusé du monde. L’on a enregistré la présence du Premier Ministre et d’autres membres du gouvernement, des représentants de certains organismes internationaux et bien d’autres. Rappelons à toute fin utile qu’un ‘’afro descendant’’ est une personne de race noire, dont les ancêtres ont été arrachés à leur terre natale pour d’autres horizons. Ces derniers sont estimés à plus de 300 millions de  personnes réparties majoritairement en Amérique, en Asie, au Moyen-Orient et aussi en Europe.

« C’est le 23 décembre 2013 que l’Assemblée des Nations-Unis a établi une décennie allant de 2014 à 2024 dans le but de faire connaitre les personnes d’ascendances africaines, comme un groupe dont les droits doivent être promus et protégés », a stipulé madame Petrus Barry, coordinatrice du système des Nations Unis et Représentante permanente du Programme des Nations Unis pour le Développement (Pnud) au Gabon.

Les objectifs de cette décennie visent la promotion, le respect, la protection, et la réalisation de tous les droits de l’Homme et de toutes les libertés fondamentales des personnes d’ascendance africaine.

« C’est la toute première fois qu’un pays africain abrite cet évènement »,  comme l’a si bien reconnu le Directeur General du Centre International des Civilisations Bantu, Pr Antoine Manda Tcheubwa.

Ces journées seront ponctuées par des tables rondes et prendront fin le 19 mai prochain.

Emmanuela Makeghele

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE