Accueil Culture Littérature/Deuil:   Clap de fin pour Laurent Owondo

Littérature/Deuil:   Clap de fin pour Laurent Owondo

PARTAGER
L'écrivait Laurent Owondo décédé le 10 juin dernier à Libreville/©DR

‘’Au bout du silence’’ est certainement l’œuvre littéraire qui a fait connaitre l’homme des lettres du grand public de la littérature. Tant, cet ouvrage a été recommandé, et l’est toujours d’ailleurs, dans les programmes scolaire, du Gabon et d’ailleurs. Vous l’avez compris, Laurent Owondo, l’un des écrivains gabonais le plus populaire de sa génération, né en 1948, s’est éteint le 10 juin dernier.

 Comme le dit l’adage : « un vieux qui meurt c’est une bibliothèque qui brule ». On peut, sans risque de se tromper, interpréter la mort de Laurent Owondo, comme une bibliothèque qui a pris feu et les amoureux de la lecture n’auront plus un endroit où s’abreuver de connaissances. Heureusement pour eux, Laurent Owondo laisse un riche héritage dont ‘’Au bout du Silence’’, publié en 1993 est un ouvrage bien connu des programme scolaire gabonais et même d’ailleurs.

Né un 14 juillet 1948, Laurent Owondo est le fils d’un couple Mponwé. Très tôt, il s’intéresse à la littérature, en plus d’être un comédien et un metteur en scène. D’ailleurs, la plupart de pièces de théâtres sont bien ses œuvres. Après des brillantes études, sanctionnées par un doctorat en littérature américaine, obtenu à la Sorbonne, il devient Après avoir été professeur assistant à Meseley Art School, Birmingham (Grande Bretagne), puis à Hamilton Collège, New York (USA), il enseignera la littérature et la civilisation américaine au département d’anglais à l’Université Omar Bongo, à partir de 1980.

Au crépuscule de sa vie, il a été admis en soins intensifs à l’Hôpital des instructions des armées. Mais quelques jours plus tard, il décède, plus précisément le 10 juin en début de soirée, à l’âge de 70 ans. La rédaction de Pyramid’MédiaGabon présente ses condoléances à la famille de l’illustre disparu.

PARTAGER