Accueil Accueil Mamba/Cour criminelle spéciale : Blaise Wada, premier à passer à la barre

Mamba/Cour criminelle spéciale : Blaise Wada, premier à passer à la barre

PARTAGER
DR.

La cour criminelle spéciale s’ouvre ce jeudi au tribunal de première instance de Libreville. Ce, dans le cadre de l’opération anti corruption Mamba.  Ce jeudi, Blaise Wada serait le premier à passer à la barre.

Il faut dire que cette cour criminelle spéciale mise essentiellement dans le cadre de l’opération Mamba, dont plusieurs personnalités anciens membres du gouvernement et anciens  DG croupissent actuellement dans les geôles de la prison centrale de Libreville, tiendra ses assises chaque deux mois au tribunal de première instance de Libreville.

Ce jeudi, c’est Blase Wada, ancien coordonateur de Bassins versants qui ouvre le bal, ce dans le cadre de l’affaire ministère public  contre ce fonctionnaire et proche de l’ancien ministre Malgoire Ngambia, lui aussi actuellement en prison pour les mêmes faits. D’ailleurs, dans deux mois, précisément en mai, c’est cet ancien puissant ministre qui sera au prétoire.

Il faut dire que la tenue de ces  sessions de la cour criminelle mettrons fin aux détentions provisoires de ces hauts fonctionnaires. Est-il besoin de rappeler que plusieurs anciens membres du gouvernement, dont Etienne Ngoubou et Malgoire Nganbia, y séjournent depuis plus d’un an. Il en ainsi des anciens directeurs généraux, Paul Mapessi, Grégoire Bayima, Landry Patrick Oyaya, Léon Ndong Nteme et bien d’autres.

Pour rappel, cette juridiction CCS, a pour mission de juger les fonctionnaires ou agents de l’Etat ou des collectivités publiques, et leurs complices soupçonnés de détournements ou soustractions de derniers ou privés supérieurs à 250.000f. Elle a été mise en place par le décret N°00012/PR/MJGSDH du 5 janvier 2018.   

PARTAGER